Avant- propos

 

~ Entre Ciel ~

 

est une fenêtre ouverte, un regard posé sur la ligne d'horizon de nos possibles.

 

Ce sont des mots d'hymne à la joie,

Quand les maux se reposent,

Des instants que j'ai vu vivre,

De ceux qui nous révèlent à nous mêmes,

 Ecrits avec pudeur, sensibilité et simplicité.

 

Peut- être que des vents amis les conduiront

Sur les chemins fleuris de l'indulgence.

Peut- être que des vents contraires les balaieront

Et qu'ils n'auront été qu'un passage.

 

Quand bien même, mes papiers se disperseront

Comme « les feuilles se ramassent à la pelle »,

Ils auront été des instants de vie

Qui m'auront tenue chaud

Quand la bise des mauvais jours s'est faite cinglante,

Et  ceux qui m'auront mise encore plus de baume au cœur

Dans la beauté d'un matin d'automne ensoleillé.

 

 

MLD

Déposé le 23 février 2013

 

***

~ Entre Ciel ~  

c'est aussi le privilège de rencontrer des auteurs,

de belles plumes, comme celle de Pierre-Jean BARANGER

qui m'offre ses mots :

 

"Entre Ciel...

Je vois des cieux qui se ressemblent,

sans être toutefois identiques.

Je vois un bleu nuit et un bleu jour,

une clarté qui s'exprime dans les deux cas.

Et puis il y a "entre".

"Entre", c'est ni l'un ni l'autre,

c'est un peu des deux, c'est autre chose.

C'est un endroit où l'on retrouve un monde différent,

où chaque parcelle prend une dimension nouvelle,

qui permet à l'âme de grandir, de s'émerveiller, de comprendre.

 

Et puis enfin : "Entre", c'est l'invitation, c'est l'accueil,

c'est le bonheur d'un partage et d'une visite,

c'est un temps partagé, donné." (Pierre-Jean BARANGER)

 

Le 29 avril 2014

 

 

21 votes. Moyenne 4.81 sur 5.

Commentaires (4)

1. Brahim (site web) 21/12/2015

Chère Marie,

Au seuil de cette nouvelle année, je viens déposer dans ton beau jardin, les palmiers de la merveilleuse oasis qui m'a vu naître, devenue maintenant "wilaya" (ce qui correspond chez vous à "département".

2. Brahim (site web) 27/08/2013

Sénèque disait : "il n' y a pas de vent favorable, pour cela qui ne sait où il va". Or, toi Marie, tu sais où tu vas et je te fais confiance...

Reçois mon amitié.

3. Brahim (site web) 23/03/2013

Quel profond "regard" intérieur et quel "discret déguisement" en quête d'une paix intérieure retrouvée. Tes inoubliables écrits que "les vents amis" ont remis fidèlement à chacun de nous, sont bien au chaud dans nos coeurs, ne l'oublie surtout pas !

Amitiés.

4. Brahim (site web) 15/04/2012

Marie-Line parle de "pudeur, sensibilité, simplicité" qui la caractérisent, mais sa modestie l'amène à préférer l'expression : "mes écrits" à l'appellation : "mes poèmes". Quant à son talent, elle n'en souffle mot ! Bonne continuation, Marie-Line !
Amitiés.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×