L'Amie Pierrot

 

Colombine dit à son Amie Pierrot :

« …Cette nuit encore, prête moi ta plume 

Pour écrire l'Amour en lettres capitales,

Et redonner au Pardon ses lettres de noblesse... »

 

Colombine dit à son Amie Pierrot :

« ...Cette nuit encore, ouvre moi ta porte

Pour éclairer nos Vies de mille et une étoiles,

Et faire de ce Monde un jardin de lumière... »

 

Colombine dit à son Amie Pierrot :

«  ...Cette nuit encore, offre moi ton plus beau feu

Pour y faire renaître l'Envie de ses cendres,

Et danser comme des reines aux lueurs de l'Espoir... »

 

 

L' Amie Pierrot,

C'est le rêve éveillé

D'un autre monde,

Où l'on pourrait encore rire,

S'émerveiller,

Et marcher ensemble

Vers l'Humanité

Sans ignorer la Tolérance.

 

 

 

MLD

 

Déposé le 16 juillet 2011

 

 

 

 

8 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. marielinedelay (site web) 26/08/2013

Bonjour Sandra,
Votre message venant d'une auteure aussi confirmée que vous, me touche particulièrement.
Au plaisir de vous lire
http://sandradulier.e-monsite.com/
Marie-Line

2. Sandra Dulier (site web) 26/08/2013

Ce soir, je découvre ce texte-ci avec plaisir. Je trouve à votre plume tant de modestie et de talent. Mes amitiés.

3. Brahim (site web) 29/07/2012

Ah ! La tolérance ! Nous avons eu l'occasion d'en discuter, Marie, souviens-toi : je t'avais dit ce jour-là que la tolérance est d'abord un comportement qui consiste à faire fondre comme neige l'intolérance de sorte que l'eau ainsi récupérée se transforme en breuvage bienfaisant. il ne faut surtout pas faire l'erreur de ceux qui soutiennent dur comme fer, la thèse selon laquelle il faut faire la guerre pour avoir la paix ! Ne trouves-tu pas que c'est pour le moins, paradoxal ? C'est un peu comme si tu soutenais mordicus, que pour sauver la tolérance, il faut être intolérant !

Amitiés

Brahim

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×