Créer un site internet

Le calice de nos vies

 

Pour souffrir l’évidence

De nos routes à double sens,

Vois que ma dissidence

N’est que ma tolérance.

Humble dans nos silences,

J’embraserais mes frasques

Pour brûler tous les masques.

 

Faut se savoir rebelle

Pour pouvoir tronquer le fiel.

Et pour savourer le miel

De nos amours essentiels,

Agapes substantielles,

Mes forces au creux de mes mains,

Je graverais nos destins.

 

Puisque «.. la mort est une

Dame « grandis » en noir qui

Entre toujours sans frapper… »

Et parce que l’ambroisie

Est une piètre utopie ;

Je boirais jusqu’à la lie

Le calice de nos vies.

 

 

Alors même stupide, même candide,

Laisse-moi une toute petite place

Dans un coin de nos vies ;

Pour imaginer les souvenirs du passé

« grandis » tout au fond d’un jardin abandonné.

 

 

 

MLD

Déposé le 13 février 2011

  • 9 votes. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • pedagotec

    1 pedagotec Le 20/11/2022

    Juste pour te dire bonjour, chère amie et avoir de tes nouvelles : j'espère de tout cœur que tu vas bien !Un bouquet offert
    maliedelay

    maliedelay Le 20/11/2022

    Cher Brahim, Mon Cher Ami, Tout va très très bien. Entre Écriture, Photographie et un petit début en Peinture, je suis comblée. J'espère que tu te portes tout aussi bien. Avec toute mon Amitié de Plume. Malie
  • Brahim

    2 Brahim Le 31/10/2022

    Merci, chère amie, pour l'arrosage du jardin abandonné par une pluie poétique absolument magnifique !
    Amitiés.
    P.S : Prends surtout soin de toi !
    maliedelay

    maliedelay Le 31/10/2022

    Merci infiniment Brahim. Ta fidélité est celle d'une belle âme. Au plaisir de te lire aussi. Malie

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×