Séléné

C'est aux nuits d'été, confins étoilés,

Que Séléné est le plus en beauté.

D'une grâce insondable,

Elle connaît les mystères,

De l'univers,

Détient le secret infini,

De la vie.

Sensuelle et fière,

Dans nos contemplations,

Elle inspire le poète,

Devient muse d'opaline,

En drapé d'organdi.

Elle invite au voyage céleste,

Où l'amante s'offre,

Rieuse et charmeuse,

Aux plaisirs éthérés.

Au petit matin alangui,

La lune se retire discrète,

Dans son monde de silence,

Pour un jour nouveau,

Imprégné de sa beauté.

 

* Pour sa lecture toujours aussi attentive ! : MERCI  Kriss FGARDAZ

 

1146

 

 MLD

Déposé le 05 décembre 2010

 

12 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×