Sur les quais de Saône

"Elle voulait qu'il sache combien elle était fière d'avoir grandi sans haine."

Nouvelle

(à découvrir en cliquant sur la couverture ci-dessous).
 
Z1 sur les quais de saone couverture recto
 (temps de lecture : 08 minutes)

 

MLD

Déposé le 28 octobre 2012

21 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (12)

1. Marie Murski 04/01/2017

J'ai relu cette histoire de Pauline avec plaisir, elle touche au cœur. Je continue à penser qu'elle n'est pas terminée.
Tu es très à l'aise dans ce genre Marie-Line, et je ressens un peu les mêmes "inutilités de la vie" et "la vie pourtant" que dans Le bois du Leu. Merci à toi belle gazelle, on en redemande...

2. Sandra Dulier (site web) 22/08/2014

J'ai relu avec beaucoup d'émotions ce texte, Marie-Line. J'espère lire une autre aventure de Pauline. Votre écriture fluide et humaine capte et emporte le lecteur. Les émotions décrites sont justes et équilibrées dans leur description.

3. sabine (site web) 27/11/2013

Marie-Line j'aime .... oui tout simplement j'aime ! Et tes quais de Saône ont la même luminosité que mes quais de Loire. Continue d'allumer la lumière, de faire briller les bougies et de croire en cette étoile qu'est l'écriture.
Magnifique et comme Kawan... j'attends la suite, les prochains écrits.

4. Marie-Line 18/11/2012

Chers Amis,

Un petit clin d'oeil pour Pierre-Jean, ses petits mots discrets cachent un soutien constant de sa part.

Une grosse bise à Brahim que je n'oublie pas.

Je suis très contente également de compter Laure et Maryse parmi mes visiteuses.

Amitié à tous
Marie-Line

5. Maryse Guyot / Jean Dit Gautier 05/11/2012

Merci M line pour cette belle leçon de vie . Je l'identifie assez à celle de mon petit fils qui aujourd'hui a 8 ans mais qui plus tard découvrira une vérité TRES douloureuse de son père biologique . Qu'il puisse en faire son deuil pour vivre sans fardeau et continuer sa destinée librement . Mon voeu le plus cher à ce jour . Une histoire pleine de réflexion . La bonté qui n'est pas toujours la croyance de chacun car " le pardon" est difficile en certaines occasions ..... Je vous embrasse . Maryse

6. pj baranger (site web) 04/11/2012

Très bon texte, une histoire bien menée. Pauline... il me semble déjà la re-connaître... Merci !

7. Kawan 31/10/2012

Merci Marie-Line de la confiance que tu nous a donnée en nous confiant cette histoire. J'ai n'ai pas compris à la première lecture que Pauline laisse cet homme partir sans intervenir, sans lui présenter la facture de ses actes. Mais en relisant ton texte je me dis qu'elle a eu raison. Elle est bien plus forte et bien plus mûre en laissant cet homme à lui même et à sa solitude.

Encore bravo et j'attends avec impatience tes prochains écrits.

8. Brahim (site web) 28/10/2012

Chère Marie-Line,

Mon attente n'a pas été vaine : celle qui a écrit "elle attend" ne nous a pas fait attendre pour rien.. Ce récit n'a rien à envier à ceux de nos grand écrivains, que ce soit du point de vue fond ou du point de vue forme. Bravo ! Beaucoup de leçons peuvent en être tirées. Je retiendrai surtout celle-ci : on peut sortir de la vie de quelqu'un comme on y est entré, j'allais dire, presque par effraction, sans même se rendre compte de l'inutile traversée, de l'inutile marche du début à la fin du parcours...

Merci, Marie-Line, pour ce chef-d'oeuvre !

Amitiés.

9. Laure 28/10/2012

Bravo Marie-Line, c'est très bien écrit. Pauline m'a emportée dans son histoire sans difficulté et avec beaucoup de plaisir!

10. Kriss F.Gardaz (site web) 28/10/2012

Merci Marie-Line pour le partage de cette première histoire de Pauline, très touchante!

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site