K comme ...

Franz KAFKA

La croissance de l'homme ne s'effectue pas de bas en haut mais de l'intérieur vers l'extérieur.

* * *

Un livre doit être la hache qui fend la mer gelée en nous.

_______________________________________________________________________________________

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. marielinedelay (site web) 06/04/2013

Bonjour Kawan,
La métaphore a bien eu l'effet souhaité... J'ose même un autre exemple très très personnel : quel est l'ennemi du cancrelat : la iule. Mais qui pourrait choisir ? Ils sont, les deux, tout autant angoissants l'un que l'autre.
Tu me fais penser à un livre (va savoir pourquoi ?) que j'ai à la maison mais que je n'ai pas encore lu "L'Euphorie perpétuelle"
L'as-tu lu ? Antidote ?
A bientôt Kawan et merci de ta visite.

2. kawan 06/04/2013

J'ai lu kafka quand j'étais plus jeune (et moins bête) et la métamorphose m'a vraiment mis mal à l'aise et glacée le sang...

3. Brahim (site web) 01/04/2013

De tout temps, en toute chose, en tout lieu et en toute circonstance, la primauté de l'intérieur (la face cachée de l'iceberg) sur l'extérieur, reste incontestable. D'où l'intérêt de cette certitude que tu nous rappelles. Merci, Marie.
Amicalement.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×